projets d'intégration 1996-2011

2009

14.1. Un Bain de folie

14.1. Un Bain de folie

Résumé : Interné en institution, un jeune homme psychiatrisé, ayant les deux avant-bras pansés, raconte en voix off qu’il vit avec un cirque dans sa tête. Dans celui-ci, il y a tous les gens qu’il aime : Sophie la fourchette (une patiente), la reine Élisabeth (sa sœur décédée) et l’intelligent de la famille (son frère). Il aime la belle Sophie qui a réussi à arrêter le temps. Il aime aussi son frère qui vit sur la planète des fruits (Floride) et qui ne reviendra pas. Puis un jour, Sophie s’en va : il est désormais seul. Voulant les retrouver tous, le jeune patient s’étend dans son bain et s’y noie. Sa mort le délivre de sa solitude et le fait accéder à l’univers coloré de son cirque où il est réuni aux gens qu’il aime.

Détails...

14.2. Mémoires

14.2. Mémoires

Résumé : Une voix off incarnant l’artiste-peintre Betty Goodwin raconte, sur un ton de confidence, cinq moments marquants dans l’existence de celle-ci : la vie et la mort subite de son père ; son mariage dans le rituel hébraïque, la noyade presque mortelle de son conjoint ; la naissance de son enfant et son décès. Ces cinq moments sont présentés en sépia monochrome, en alternance avec des images symboliques en bleu monochrome d’une nageuse exécutant un ballet aquatique. En finale, le bleu monochrome du ballet aquatique vire au rouge et l’image de la nageuse se fond à celle d’un sujet que peint l’artiste : de la mémoire et du mouvement, l’artiste tire son inspiration.

Détails...

14.3. 223 Bones

14.3. 223 Bones

Résumé : En ouverture, sur un écran réduit au cache, se déroule à la nuit tombante, une scène d’inhumation en forêt, alors qu’une voix off – suggérant Kathy Reichs – mentionne le nombre de nos os et la particularité de son ADN. Le coupable se débarrasse d’objets dans un conteneur de ruelle et quitte les lieux en auto. Mais des flashs inopinés d’ossements humains se succèdent : même rendu à son appartement, le coupable obsédé voit dans son miroir, l’image d’un squelette. En début de générique, la voix off rappelle que l’homme est doté d’un sentiment qui le poursuit : le remords… Et notre squelette dévoilera toujours nos secrets.

Détails...

14.4. Au fond du placard

14.4. Au fond du placard

Résumé : Un homme revisite le placard de son passé et remet en question tout ce qu’il a été, avant de recommencer selon ses choix personnels : l’intrigue se développe sur la métaphore du placard.

Détails...

14.5. Une Muse à la manière de Gilles Carle

14.5. Une Muse à la manière de Gilles Carle

Résumé : Antoine, un jeune abitibien arrivé depuis peu à Montréal, écrit une lettre à son père : il travaille sur des petits films commerciaux avec M. William et les femmes sont belles ici… Après quelques images du paysage urbain… Antoine et William entrent dans un bar. William, une sorte de cowboy urbain (à la manière de Gilles Carle), résume sa vision du monde : bar à fesses, bière et gros seins. Antoine, un jeune rural en chemise à carreaux (à la manière de Gilles Carle), résume la sienne : juste du vrai… La jeune chanteuse du bar éblouit Antoine mais refuse de lui servir de muse. William montre comment faire : il l’enlève pour la convaincre… Derrière les barreaux de leur cellule, Antoine finit sa lettre et William lui rappelle que « c’est comme ça, le cinéma à Montréal. C’est sauvage. »

Détails...

14.6. Suivre le fil…

14.6. Suivre le fil…

Résumé : Un costumier d’expérience – François – obtient le contrat des costumes pour la pièce d’Alice : à ses débuts, il avait conçu ses premières œuvres, pour la même pièce. Fébrile, il se met à la tâche : l’atmosphère magique de la création s’installe et sa muse Orphélia vient l’encourager. Après plusieurs esquisses, Orphélia note que tous ses modèles sont de vieux croquis de costumes déjà faits : Les femmes savantes, Les belles-sœurs, Carmen… L’inspiration fait défaut et Orphélia conseille à François d’aller manger. Puis tout à coup, l’éclair surgit et le costume prend forme. Mais il lui manque quelque chose… Et la jeune comédienne qui va jouer Alice, sonne à la porte. François cherche toujours et l’éclair surgit encore : trois boutons rouges. Le costume est prêt et le costumier propose à la jeune comédienne d’aller en constater l’effet sur scène. En finale, un travelling dans la pièce, avec une superposition d’images d’Orphélia, s’arrête sur une photo du costumier avec une jeune femme : serait-elle Orphélia ?…

Détails...

14.7. Ceci est mon corps

14.7. Ceci est mon corps

Résumé : Par une journée d’hiver, une novice fait ses ablutions dans sa cellule. Elle va bientôt revêtir ses habits religieux et se présenter pour prononcer ses vœux définitifs. Mais durant cet intervalle de temps, des flashbacks lui remémorent le « murmure secret » d’une expérience de la chair. Malgré l’intensité de l’émotion, elle poursuit ses préparatifs. Puis, dans le corridor, un sentiment indéfinissable l’envahit : le doute ?… le souvenir ?… le regret ?… l’abandon ?… Mais elle serre à deux mains son crucifix et pénètre dans la grande chapelle où un prêtre récite en latin les textes d’usage devant sept religieuses dont le langage corporel chorégraphié exprime des sentiments indicibles. La dernière image : le visage de la novice.

Détails...

14.8. La tête dans la rue

14.8. La tête dans la rue

Résumé : Récit imagé de la jeunesse de Paul Buissonneau. L’artiste est incarné par un jeune garçon et en voix off, par un narrateur à l’accent parisien.

Détails...

14.9. Le saviez-vous ?

14.9. Le saviez-vous ?

Résumé : Court-métrage qui se présente sous la forme d’une émission télé humoristique intitulée : « Le saviez-vous ? ». Un animateur sur scène (Charles Beauchesne) entretient un public en salle et commente les réponses obtenues dans la rue, sur des sujets concernant la politique, l’histoire, la culture, etc. La prestation de l’animateur maintient l’illusion de l’émission télé devant un public en studio. L’humour est suscité par les réponses à des questions (treize en tout) ainsi formulées : Qui a été le premier homme sur Mars ?… Combien y a-t-il de provinces au Québec ?… Deux gags différents sont insérés pour varier le contenu.

Détails...