projets d'intégration 1996-2011

2007

12.1. Vittorio

12.1. Vittorio

Résumé : Rencontre avec l’artiste Vittorio Fiorucci, créateur de nombreuses affiches au style distinctif. L’artiste commente l’importance d’avoir les yeux ouverts, à la recherche de la vérité cachée dans les gens comme dans les choses, et d’avoir le courage d’affronter des projets difficiles, en laissant aux autres la liberté d’interpréter le résultat. Pour Vittorio, il faut rester enfant : il garde ce lien dans sa passion de collectionneur de jouets anciens. Le témoignage de Vittorio alterne avec des scènes d’un garçonnet qui s’amuse dans un contexte illustré par des affiches de l’artiste. Enfin, une image métaphorique de Deux femmes en or, et quelques images des jouets de sa collection, illustrent son commentaire.

Détails...

12.2. À Georgeville

12.2. À Georgeville

Résumé : Récit d’une histoire originale créé à partir de trois personnages extraits du répertoire de Clémence Desrochers : il y a la grosse Raymonde, qui pleure parce que délaissée et qui engraisse et fond, mais que la cuisine aidera à mijoter un plan. Puis il y a Mafalda, la jeune femme un peu philosophe que l’été ramène sur place et enfin, le père Miller, ancien capitaine qui lit des dictionnaires mais qui s’ennuie de n’être plus entouré. Sans le savoir, chacun se donne un projet pour samedi.

Détails...

12.3. Au bout du crime en 07

12.3. Au bout du crime en 07

Résumé : Une rumeur se propage et parvient à l’auteure Evelyne de la Chenelière : l’un de ses personnages a joué pour un autre auteur. Elle ouvre son enquête par l’interrogatoire de quatre de ses personnages : François, Ray, Sophie et Max se retrouvent à tour de rôle assis sur scène et soumis à ses questions. Chaque personnage ayant son caractère et sa personnalité, les réponses obtenues donnent des reconstitutions différentes des événements. Au terme de son enquête, l’auteur relève une inconsistance dans le propos de Ray – qui d’ailleurs perd la mémoire – mais Sophie avoue être la coupable.

Détails...

12.4. 32 shorts films about François Girard

12.4. 32 shorts films about François Girard

Résumé : Un cinéaste incarné par une voix off, raconte les samedis de son enfance où, trop jeune, il ne pouvait accompagner au cinéma les trois autres enfants de sa famille. Mais son imaginaire suppléait et dans un moment de rêverie, il s’inventait des personnages. Ainsi, il y avait une belle danseuse de ballet sous les étoiles, qui se couchait dans son monde onirique et il la bordait délicatement. Puis, il y avait un aviateur-explorateur qui, grâce à la magie de ses calculs écrits, s’envolait sur une chaise vers un but inconnu. Lorsque l’enfant redescendait sur terre, il y trouvait des clowns musiciens qui lui révélaient un secret lumineux enfoui dans le cœur d’un piano… Ces personnages d’enfance ont rejoint les personnages tant espérés, qui attendaient le futur cinéaste.

Détails...

12.5. L’abîme du rêve

12.5. L’abîme du rêve

Résumé : Présentation du drame intérieur du poète Émile Nelligan. Plongé dans la pénombre symbolique de sa chambre d’internement, le poète utilise l’éclairage précaire d’une lampe pour livrer ses écrits au mur. Dispersés, des accessoires discrets – ourson, cheval basculant, boulier – rappellent le monde de l’enfance. Le drame du poète était annoncé dans son célèbre Vaisseau d’or, récité par une voix off. Des scènes oniriques viennent éclairer les ténèbres de son esprit : mais vivre la clarté et la pureté de celles-ci impose de sombrer davantage dans l’abîme du rêve.

Détails...

12.6. L’homme rapaillé

12.6. L’homme rapaillé

Résumé : À travers le fil conducteur d’un personnage incarnant le poète, se développe une présentation inusitée, où des éléments corporels de l’homme-poète sont vus comme des moyens ou des sources de son œuvre. Six thèmes corporels sont introduits à tour de rôle par une animation 2D : chacun s’accompagne d’extraits en voix off de L’homme rapaillé et s’illustre d’images métaphoriques. Les six thèmes abordés sont : les pieds, la main, le cœur, l’oreille, la bouche et l’œil. Ils représentent le voyage dans le pays, la création scripturale et la solidarité, l’amour, la culture, la langue et la religion et enfin, l’œil, témoin du sort du monde. En finale, une dernière animation 2D regroupe les six thèmes sur écran divisé.

Détails...

12.7. La triste Montréalité

12.7. La triste Montréalité

Résumé : Adaptation contemporaine d’un extrait de Bonheur d’occasion. Dans un restaurant, la rencontre entre une serveuse et un client entraîne des réflexions intérieures chez chacun, exprimées par des voix off. Elle est désabusée mais ouverte au changement : il est ambitieux et opportuniste. Leur rencontre va se prolonger dans un bref bonheur d’occasion.

Détails...

12.8. Le Cri du Monde

12.8. Le Cri du Monde

Résumé : Présentation d’un univers où l’expression humaine se passe de l’ouïe et de la parole. Un couple de jeunes danseurs interprète deux sourds-muets qui expriment leur expérience du monde par la danse contemporaine. En redonnant au corps sa prééminence, celle-ci ouvre une voie de communication où les messages doivent s’interpréter différemment. Des prestations individuelles et en couple, illustrent le Cri du monde bien particulier des danseurs, devant une salle vide de spectateurs, avec un micro devenu inutile.

Détails...

12.9. Outsider

12.9. Outsider

Résumé : Présentation de trois femmes-symboles dans la vie et l’œuvre de Diane Dufresne : la femme-objet sexuel prisonnière de cette image, qui se libère de ses liens ; la femme de bureau qui s’affranchit de son travail aliénant et enfin, la femme-artiste qui vit ses rêves et ses envies, et qui propose de s’émanciper en s’exprimant.

Détails...