projets d'intégration 1996-2011

5.4. Manifestement avant-garde

Thème prescrit :

le futur

Titre original :

Manifestement avant-garde

Durée :

5 min 5 s

Autres caractéristiques :

version originale française, coul., n&b, 4:3, son. Copie sous-maîtresse, numérique, MPEG2, gravée sur DVD en 2011 ; 12cm. Enregistrement original en 2000 avec Mini DV, numérique, transféré au montage sur 3/4″ UMatic.

Résumé et mention du genre

Document visuel conçu comme un manifeste pour l’avant-gardisme.

Le titre rouge sur fond noir vire au blanc puis s’éclate, laissant un fond noir où s’allument quatre écrans rouges, suggérant quatre témoignages.

Un zoom-in sur le premier écran s’accompagne d’une narration en voix off, et d’une série d’images de mouvement – en accéléré et dans des angles inusités – suggérant un périple vers un but : Raphaëlle de Groot, artiste, qui livre un bref propos sur la notion d’avant-garde. Chaque témoignage suivant est introduit par une série d’images similaires et par la voix off qui exprime plusieurs propos sur la notion d’avant-garde. Chaque témoignage présente à l’écran un intervenant culturel qui livre un bref message : Raphaëlle de Groot (artiste), André Turpin (cinéaste), Mélika Abdelmouman (écrivaine) et Philippe Ducros (metteur en scène). Les témoignages sont en n&b et en rouge monochrome rappelant les écrans rouges du début. En finale, les quatre écrans rouges s’éteignent. Un nouvel écran rouge apparaît et, par zoom-in, remplit l’image, accompagné d’un dernier propos en voix off : « je suis l’avant-garde».

Le générique en n&b se déroule, avec le procédé du cache, sur fond d’écran enneigé.

Surabondance d’informations visuelles. Nombreux effets visuels : accélérés, surexpositions, superpositions, fondus-enchaînés, zoom, caméra mobile, angles inusités de tournage. Quelques effets visuels spéciaux : éclatement, rayonnement, écran enneigé. Usage du n&b et d’un monochrome rouge.

Court-métrage du genre essai artistique, engagé dans la reconnaissance de l’avant-gardisme. Le document visuel est traité dans sa forme, selon des procédés jugés avant-gardistes et son propos prend parti pour toute manifestation d’avant-gardisme, quel qu’en soit le domaine d’expression.

Productrice déléguée :

Suzanne Lacelles-Lafrance

Équipe de réalisation artistique et technique

  • Idée originale et synopsis 
  • Réalisation Charles Massicotte
  • Scénarisation Frédéric Lord
  • Direction de production Carline Ponsard
  • Assistance à la réalisation Marie-Pier Labelle
  • Direction de photographie Marie-Hélène Lavoie
  • Caméra Frédéric Lord
  • Assistance/caméra 
  • Chef éclairagiste 
  • Assistance/éclairages Karine Lacroix
  • Direction artistique Laura Bénédict
  • Décors et accessoires Marie-Ève Daviau
  • Costumes et maquillages Marie-Ève Daviau
  • Conception sonore Charles Massicotte
  • Prise de son Marie-Ève Daviau
  • Musique originale 
  • Montage Philomène Poulin
  • Scripte Stéphanie Bourgault
  • Régie de location 
  • Photographie de plateau Karine Lacroix
  • Autre(s) : coordonnatrice de production Catherine Parent
  • Appariteur(s) Simon Thériault, Alexandre Caron
  • Régisseur de production Louis Plante

Distribution

  • Raphaëlle de Groot (artiste en arts visuels), personne-ressource
  • André Turpin (cinéaste), personne-ressource
  • Mélika Abdelmoumen (professeure au Collège Brébeuf, écrivaine), personne-ressource
  • Philippe Ducros (metteur en scène), personne-ressource
  • Robert Côté (comédien), narrateur